24.11

DUB LOVE (F.Chaignaud, Cecilia Bengolea) 2013

 

Dub Love

François Chaignaud & Cecilia Bengolea

On nous a promis une nuit endiablée, celle où la musique prend le contrôle des corps, ce fut le cas !

La bande-son entraînante s’intensifie (on en prend plein les oreilles), et les danseurs font leur entrée un à un.

Leur point commun : ils restent sur la pointe des pieds pendant 1 heure de spectacle, impressionnant.

Le premier est immobile dans une posture qui semble inconfortable, l’autre défie son collègue statique en évoluant courbé et faisant des grands pas. Puis plus tard, la dernière tourbillonne, sans s’arrêter, jusqu’à rencontrer le bord de la scène, et rebondit pour continuer sa course comme un cyclone.

Le trio est très représentatif de la danse classique mais parvient incroyablement bien à se confondre dans la musique dub, brisant le cliché d’une danse molle. Ce qui apparaît au départ comme un contraste parvient à se mélanger.

La bande-son géniale, les danseurs impressionnants, nous avons envie d’applaudir en rythme.

Notamment lors de la deuxième partie du spectacle où le décor se modifie : l’unique projecteur au sol s’éteint. Seul reste une lumière orangée centrale qui laisse un filet de lumière sur les danseurs qui vont nous faire une performance solo chacun leur tour. Et bonus : ils chantent !

L’énergie véhiculée est palpable. Leurs corps semblent n’avoir aucune limite de souplesse et flottent littéralement sur la musique dub représentée par un immense mur d’enceintes sur scène.

Nous n’oublierons pas l’immense présence du DJ, qui, très impliqué (à bouger en rythme à ses platines, et il chante également!), est lui aussi un des vecteurs principaux de cette pêche que l’on garde encore à la sortie du spectacle.

 

                                                                                              TEDDY SOUVILLE

_________________________

Une Boum Pas Classique !

 

DUB – c’est le nom de cette musique que l’on entend régulièrement en soirée, en boîte ou dans un coin totalement décadent de sa playlist préférée. On en écoute pour se défouler, pour se rapprocher ou encore pour s’oublier … Et ce soir, nous avons eu affaire à une utilisation peu classique de la chose !

 

C’est François Chaignaud, Cecilia Bengolea et Ana Pi – ou les trois artistes qui réussissent à nous faire comprendre les bienfaits, pour son corps, de manger au moins trois fruits et légumes par jour – qui s’approprient les mix de basses et de batteries et nous invitent à leur fête. Car oui, ils font la fête : ils s’abandonnent à des instincts que l’on refoulerait dans la vraie vie ; ils laissent leur penchant masochiste se révéler aux yeux de tous !

 

Car oui, c’est trois-là aiment se faire mal – et ce pour le plus grand bonheur des yeux sadiques du spectateur ! Et au début, on a mal pour eux : les corps tremblent à force de ne tenir que sur les pointes de pied, les oreilles vibrent à cause des immenses enceintes qui se trouvent à deux mètres d’eux et les muscles se contractent toujours plus lorsque les corps se portent, se montent les uns sur les autres et entrent en contact. Mais de toute cette performance se dégage rapidement une esthétique envoutante, où la chorégraphie s’heurte à une imperfection jouissive parfois recherchée, parfois non, des mouvements.

 

Au fond, on retire un plaisir fort de ces trois corps qui déambulent dans la pénombre et qui créent en même temps que la musique est créée ! En effet, un magnifique DJ au look jamaïquain – le DUB vient de cette île des Caraïbes – mixe en temps réel, rendant le spectacle un peu plus faillible, la performance un peu plus masochiste et le plaisir un peu plus jouissif !

 

Clément

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s